Il faut que de beaux, sains et paisibles lieux dédiés à la lucidité apparaissent
et s’implantent solidement dans la société.

Il faudra que ces lieux, dont les portes seront ouvertes à tous, interpellent au premier regard.
Il faudra que ce que les visiteurs pourront y découvrir puisse les bouleverser positivement, pour être le point de départ d’une vaste remise en question.

Voici la raison d'être de Lucy et le Jardin des dômes. Le lieu pilote (en cours de développement) se trouve dans Finistère, sur un vaste terrain préservé et luxuriant, à deux pas de la mer. Notre objectif est que chaque région française accueille le projet Lucy et le Jardin des dômes sous trois ans.


Qui êtes-vous ?

 

 

 

Nous sommes Yannis et Marie, parents d’un petit garçon qui a un an. Nous sommes les concepteurs de Lucy et le Jardin des dômes. Ce projet est le fruit de notre regard sur le monde et de nos aspirations les plus profondes.

Quel est votre constat ?

L'espèce humaine se met elle-même en danger par inconscience. En altérant nos rapports à ce qui nous entoure comme à nos semblables, nous avons créé des modes de vie qui deviennent plus que jamais invivables pour nous-mêmes, tout en détruisant la vie autour de nous.
- Une remise en question de ces rapports, et donc des processus de pensée qui les régissent, va de la responsabilité de chacun d’entre nous.

Elle est indispensable pour découvrir une façon de vivre saine et pérenne, où l’on puisse dans un même mouvement s’épanouir et protéger.

- Cette capacité de questionnement, trop souvent en sommeil ou même fuie, est pourtant notre chance. Elle peut s’éveiller pour le bien de tous et nous permettre de changer de cap.



Pouvez-nous nous présenter le Jardin des dômes ?

Le Jardin des dômes est un projet de création de petits « villages » de dômes habitables écologiques (faits de chanvre et chaux), pouvant être construits à la main à l’occasion de formations en groupe, dans lesquels les visiteurs pourront séjourner. Le prototype de ces dômes est né de la collaboration entre l’architecte et conférencier visionnaire Luc Schuiten et l’entreprise pionnière en matière de dômes manuellement bioconstruits, Kerterre (qui forme désormais plus de 800 stagiaires par an).

Image de gauche : Kerterre construite à Arc et Senans par Kerterre et Luc Schuiten.

Image de droite : dessin de Luc Schuiten.

 

 Où en est le projet ?

Il est déjà initié puisque le premier terrain a été acquis (un vaste terrain situé à deux pas de la mer sur la commune de Plougasnou, dans le Finistère)  et un premier dôme y a été construit. Huit autres dômes sortiront de terre et accueilleront des visiteurs. Au sein de chaque Jardin des dômes, un dôme, nommé Lucy, offrira une programmation artistique et philosophique régulièrement renouvelée dédiée au questionnement et à la lucidité (cf. paragraphe dédié).

 

En quoi construire un dôme ou y séjourner permet-il de se questionner ?

Construire un dôme en chanvre et chaux n’est pas une lubie, une excentricité née du culte d’une forme particulière.

C’est tout simplement une forme d’habitat intelligent, hautement durable, qui répond parfaitement aux défis climatiques et sociaux de notre époque : il peut être édifié rapidement et à moindre coût, est entièrement écologique, sans aucune émission néfaste pour la santé, est très bien isolé grâce aux étonnantes propriétés du mélange chaux-chanvre, régule l’humidité et devient de plus en plus solide au fil du temps grâce au processus de carbonatation. Il demande jusqu’à 30% de moins d’énergie pour être chauffé, favorise la luminosité et est très solide en raison de sa répartition idéale des forces. Enfin, point non négligeable, sa forme offre un univers propice à la sérénité et à la réunion (dossier technique disponible sur demande).

La construction manuelle d’un tel dôme* (de 12,5 m2, soit la taille d’une chambre), rendue possible par le travail d’un groupe de vingt personnes pendant 3 semaines est une expérience de coopération inspirante et questionnante en elle-même. Comment habitons-nous cette terre ? Quelles sont les conséquences de nos modes de vie ? Quel sens voulons-nous pour nos existences ? Comment remettre l’essentiel au centre ? Que pourrions-nous changer dans nos vies en unissant nos énergies ?

 

 

 

 

* Plusieurs dômes de différents diamètres pourront être accolés afin de proposer une plus grande surface habitable.


Pouvez-nous nous en dire plus sur Lucy ?

Dans chaque Jardin des dômes, un dôme  sera  totalement dédié à une programmation artistique et philosophique entièrement gratuite, qui aura comme objectif de favoriser la remise en question. Nous avons choisi de nommer ce dôme Lucy, pour l’étymologie du prénom, lumière, mais aussi en clin d’œil à l’australopithèque Lucy. Ainsi Lucy représente à la fois là d’où nous venons, et ce vers quoi nous devons aller : vers plus, beaucoup plus de lucidité.

Il existe en la matière une mine d’or, qui est le travail réalisé par Jiddu Krishnamurti au siècle dernier au sujet de la compréhension de l’esprit humain. Il a laissé des centaines de conférences enregistrées et/ou retranscrites ainsi que de nombreux livres, où il explore sans concession et surtout sans a priori le fonctionnement du cerveau humain et ses évidentes répercussions sur le monde. Pour ceux qui ont su le lire ou l’entendre, le contact avec ses propos a été un bouleversement, un point de bascule, de bifurcation, le début d’une nouvelle façon de vivre et d’envisager les relations. Une révélation de sa propre responsabilité face à l’existence et un immense éclairage pour sortir soi-même de son inconscience.

 

Au sein de ce dôme, les visiteurs pourront découvrir le cycle Voir Clair : des sélections de propos de Krishnamurti audiodiffusés issus de ses causeries publiques (lus par nos soins en français), accompagnés d’extraits musicaux et de photographies signés Lucy, le pseudonyme que nous avons également choisi pour nos créations et co-créations artistiques (musique, photographie, illustrations, écriture).

Lucy est donc le nom d’une « entité » (tout autant le dôme que son contenu, tous deux dédiés à favoriser une prise de conscience). 

La musique et les photographies viendront favoriser l’écoute, en proposant des échos aux propos de Krishnamurti. La maquette de Voir Clair (extrait) est jointe à ce document.

En tant que concepteurs du lieu, nous organiserons régulièrement des temps de découverte des lieux, de rencontre et d’échanges avec les visiteurs des Jardins des dômes afin de répondre à leurs interrogations si bien sur les dômes que sur le contenu proposé par Lucy.

Une partie de la programmation sera dédiée plus spécifiquement aux plus jeunes avec des moments dédiés à la lecture et des échanges autour d’ouvrages signés Lucy tels que Le temps des anciens soleils, le parcours initiatique d’un jeune homme vers la conscience, nourri de citations de plus de 70 auteurs (de Platon à Rilke en passant par Rumi, etc.) ou encore Les épisodes de Directeur et Bébé Cocon, un ouvrage plus spécifiquement pour les jeunes enfants. Lucy proposera régulièrement de nouvelles créations pour alimenter sa raison d’être.

Le dôme Lucy, ouvert gratuitement à tous, ne sera naturellement pas un lieu de promotion de nos créations. Nous ne révélerons pas qui est derrière Lucy. Nos créations ne seront pas à vendre ni sur place ni nulle part ailleurs. Elles sont entièrement dédiées à la vie des lieux. La musique qui accompagnera Voir clair, produite en 2020 et enregistrée en partie dans les studios de l’Orchestre national d’Île-de-France (cf. disque Initiation joint à ce document) n’a été diffusée qu’à l’occasion de 4 concerts (à l’auditorium de l’Opéra Bastille, à l’incubateur culturel parisien Far, au Couvent des Cordeliers à Forcalquier et à l’Église Haute de Banon).

Nous avons ensuite pris la décision de nous retirer de la vie professionnelle et de retirer la musique de tous les réseaux pour nous consacrer à la conception de Lucy et le Jardin des dômes. Nous souhaitions que la diffusion de nos œuvres soit liée à un travail de conscience. Les photographies, réalisées pendant la même période de production, n’ont jamais été diffusées ni exploitées et les oeuvres écrites et illustrées citées dans ce document ont été créées pour le projet.



Ci-dessus la vidéo de présentation de la musique de Yannis et de son sextet, musique qui viendra donc accompagner Voir Clair et sera désormais signée Lucy. Quelques citations presse à l'occasion de sa sortie  :

 

"Un moment de grâce. Une musique vive et sensible d'une grande élégance."
Claire Brossard, rédactrice en chef adjointe à 20 minutes.


"Yannis Baziz compose une musique expressive, qui touche directement au coeur."
Olivier Milot, journaliste Télérama

"Un concert éblouissant, une qualité musicale exceptionnelle, qui apaise et élève."
Véronique Volpe, responsable du dispositif d’aide aux jeunes talents d’Ile-de-France FoRTE

« [Yannis Baziz] nous plonge dans un univers profond, sensible et rayonnant, retranscription fidèle des nuances, de la complexité et de la beauté de la vie. »
Happinez Magazine, juillet 2020

 

 

Ci-dessus et dessous, photographies de Marie qui accompagneront Voir Clair sous le nom de Lucy.


Quel est le montage juridique de Lucy et le Jardin des dômes ?

Nous avons collaboré avec Maître Thomas Callen, avocat au barreau de Marseille spécialisé en urbanisme, pour établir le montage de Lucy et le Jardin des dômes.
Afin qu’existe le lieu pilote (situé dans le Finistère),  le terrain, dont nous sommes propriétaires, sera divisé en 8 lots. Les lots seront mis en vente. Le lotissement ainsi créé aura un règlement simple concernant notamment la construction : forme (un dôme), couleur, matériaux, etc. , mais aussi la gestion et la protection des espaces verts, le stationnement et l’usage des dômes. Une fois leur lot acquis et leur dôme construit, les propriétaires auront la possibilité de le louer (de façon touristique) afin de faire vivre le Jardin des dômes et pour rentabiliser leur investissement. Résolument dans l’air du temps, le Jardin des dômes saura attirer des visiteurs en quête de nature, de simplicité et de sens.

Les dômes pourront aussi être occupés par leurs propriétaires dans la mesure où cette occupation est saisonnière et ne constitue pas une résidence principale. Nous orienterons la recherche d’acquéreurs, qui seront donc les co-créateurs du Jardin des dômes, vers des parents ou proches d’un ou plusieurs enfant(s) né(s) dans les années 2020. La proposition leur sera faite que le dôme porte le nom de l’enfant ou de la fratrie. Le Jardin des dômes est en effet aussi un lieu dédié à la nouvelle génération. Un lieu préservé, inspirant, serein. Sur chaque parcelle sera édifié un dôme ou un double dôme (entre 12,5 et 25m2). S’ils sont construits via des formations de groupe, ce seront donc entre 160 et 320 personnes qui participeront à la construction de chaque Jardin des dômes.


Et pour les futurs terrains ?

Nous pensons qu’il est important que le projet Lucy et le Jardin des dômes sorte de terre à de multiples endroits dans une même période, afin d’envoyer un vrai signal à la société. À tous ceux qui sentent qu’il est nécessaire de questionner nos relations et nos modes de vie, il existera non loin de chez eux des lieux qui y seront dédiés. Une fois le comité de pilotage créé, nous lancerons une recherche d’investisseurs pour l’achat de 10 autres terrains sur lesquels pourront naître Lucy et le Jardin des dômes* (un par région française). Le dossier financier comprenant les différents modes opératoires et options de développement envisagées, réalisé en collaboration avec un cabinet d’expert comptable et un spécialiste des fonds de dotation, est disponible sur demande.


* Sur le plan de l’urbanisme les Jardins des dômes seront édifiés sur des terrains situés en zone dédiée aux activités de tourisme et culturelles (par exemple, zones UL ou UT des P.L.U.) des communes où ils seront implantés, puisque ces zones autorisent ce genre de construction (sauf disposition particulière, si par exemple le terrain se trouve en secteur « bâtiments de France »).

 

Ce que Lucy et le Jardin des dômes n'est pas et n’a jamais vocation à devenir :

  • Lucy et le Jardin des dômes n'est affilié à aucun mouvement religieux, politique, idéologique, ésotérique.
  • Lucy et le Jardin des dômes n'est pas dédié aux pratiques et méthodes de développement personnel.
  • Lucy et le Jardin des dômes n’a pas pour but la création d’une communauté.